Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : REPUBLICAINS CHAMPS SUR MARNE
  • REPUBLICAINS CHAMPS SUR MARNE
  • : LES REPUBLICAINS de Champs-sur-Marne vous accueillent. Informations et commentaires sur la vie politique locale et la politique nationale. Ce blog est celui des adhérents, des militants et des sympathisants ...qui défendent les valeurs de Droite et du Centre, qui défendent la liberté, l'autorité, la responsabilité et naturellement la FRANCE. Bien à vous
  • Contact

Recherche

Pages

6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 04:58

Jean-Pierre Raffarin dénonce les mauvais combats des socialistes

Face au refus du PS de voter les règles de bonne gestion financière, Jean-Pierre Raffarin met en avant la valeur responsabilité de l'UMP

 

« Le Conseil national c’est l’assemblée du respect de l’UMP. Ici, nous sommes tous responsables de notre avenir, dans la diversité et dans le souci de notre unité ».

Ce sont par ces mots que l’ancien Premier ministre et 1er vice-président du Conseil national a invité les participants à se partager dans les 8 commissions thématiques identiques à celles de l’Assemblé nationale.

Ces commissions répondent au vœu de Jean-François Copé de transformer, depuis qu’il a pris les rênes de notre mouvement, le conseil National en Parlement du parti.

Chacun, dans la pure tradition républicaine, a ainsi le loisir d’apporter son regard et de questionner sur chacun des thèmes des commissions les ministres et responsables de notre parti.

« Nous tenons à remercier Jean-François Copé d’avoir ainsi transformé notre Conseil national qui n’est plus un conclave mais un vrai lieu de débats », avaient lancé la veille des Jeunes Populaires dans un échange public avec les responsables du parti.

Mais avant ce travail en commission, Jean-Pierre Raffarin a profité de ce moment de fête à Marseille « dont l’ambition est d’exprimer notre unité » pour s’attarder sur « les mauvais combats » choisis par le PS. Que cela soit sur leur dérobade devant les responsabilités de la bonne gestion financière. Ou leur choix de soutenir les règles de non droit en préférant des déclarations clandestines à des déclarations authentiques. « Le respect de la règle de droit, nous sommes dans le devoir de l’exiger » a-t-il tonné à l’adresse tant des socialistes que de la magistrate qui n’a pas respecté cette règle.

Face à l’opposition qui ne choisit pas les bons combats, Jean-Pierre Raffarin appelle à « soutenir l’action du président de la République et à nous rassembler ». Tout en étant persuadé qu’ « aujourd’hui le peuple de France est évidemment solidaire des orientations politique de Nicolas Sarkozy. Au plus profond du cœur de chaque Français il y a cette fierté de voir flotter le drapeau français aux côtés de celui de la Libye », assure-t-il.

Un hommage aux valeurs de la France, à son universalisme véhiculé par Nicolas Sarkozy.

Et qui a été repris dans la matinée alors que Benjamin Lancar avait invité les jeunes Populaires dans une séance de formation sur le bilan du quinquennat en présence des ministres Frédéric Mitterrand, et Jean Léonetti, de Michèle Tabarot, déléguée générale à la formation, Valérie Rosso-Debord, déléguée générale-adjointe au projet, et des secrétaires nationaux Olivier Carré, Franck Riester, Bruno Beschizza, Sébastien Huygue.

L’occasion pour chacun, grâce à un échange avec le public, de souligner les principales réformes et combien l’action de Nicolas Sarkozy et du Gouvernement oeuvraient pour la France et la protection des Français.

« Aimons les gens, la France, l’Europe et portons nos valeurs », résumait Valérie Rosso-Debord pour qui « aimer les gens c’est dire la vérité aux Français. Aimer la France c’est prendre les bonnes décisions comme sur le désendettement, la croissance sur lesquels le PS, cynique, agit en mauvais gestionnaire, se détournant ainsi de l’intérêt général et de l’avenir des Français. Et porter nos valeurs ce sont celles de la liberté et de la responsabilité ».

Repost 0
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 04:57

« Notre point commun ce sont les valeurs fondamentales que nous partageons »

Jean-François Copé a initié un débat sur nos valeurs

Attachement à la France, à la république, à la nation, diversité, justice, équité, humanisme, sincérité, honnêteté, optimisme...

Que voulons-nous ? Que faisons-nous ensemble ?

Par son interrogation, Henri Guaino, conseiller du président de la République, a résumé « le sujet le plus délicat qu’une formation politique puisse débattre », celui sur les valeurs.

Ce débat sur les valeurs, Jean-François Copé y tenait, convaincu, comme Henri Guaino, que ce qui a prévalu depuis la création de l’UMP, l’union, était plus fort que ce qui pouvait différencier les différentes sensibilités de l’UMP. « La diversité de nos points de vue fait la force de l’UMP », résume Jean-François Copé qui, en qualité de secrétaire général, est le garant de la liberté d’expression de chacun.

« Aucune formation politique n’est capable comme la nôtre d’incarner autant d’originalité, de diversité, de talent et de courage », poursuit Jean-François Copé pour qui « notre point commun ce sont les valeurs fondamentales que nous partageons ».

Et ces valeurs fondamentales ont été présentées par de nombreuses personnalités incarnant les sensibilités de l’UMP.

De Frédéric Lefebvre, mettant en avant la valeur travail, « pierre angulaire de notre société, chance de se dépasser » à  Christian Estrosi s’appuyant sur 3 piliers : l’exigence de croissance, la justice et l’équité. « Mais, souligne-t-il, « nous ne serons pas compris des Français s’il n’y a pas une juste redistribution des choses ».

Ce débat, ce travail sur les valeurs, Hervé Mariton le salue et encourage notre formation à le renouveler régulièrement. « On invente le monde de demain en étant fidèle à ses valeurs », note encore Hervé Mariton pour qui il est « important d’habiter les valeurs ».

Nathalie Kosciusko-Morizet, Marc Laffineur comme Lionnel Luca ont beaucoup insisté sur l’ « attachement à la France ».

« L’attachement à la France serait de savoir saluer les victoires de la France », souligne Nathalie Kosciusko-Morizet pour qui la Libye, le processus électoral en Côte d’Ivoire sont « autant de victoires des valeurs universelles de la France ». Pour Lionnel Luca l’attachement à la France est plus facile lorsque l’on connaît l’histoire de France.

Défenseur de la République, de la nation de la France, Roger Karoutchi souligne que « la solidarité n’existe que dans le cadre de la nation ».

Pour Nora Berra, l’une des valeurs de l’UMP est sont attachement à la diversité, « ce fleuve qui irrigue notre démarche politique ».

Aux jeunes UMP, Henri Guaino a parlé de l’engagement sincère que chacun devait avoir. D’amour aussi. « Comment combattre en politique si on n’est pas sincère, c’est-à-dire honnête avec soi-même ? Comment s’engager en politique sans aimer les gens, la France, la république, celle qui permet à celui qui n’a rien de devenir quelqu’un, de réussir ? »

Dans cette société de difficultés, Henri Guaino nous invite à « faire attention à ceux qui souffrent, qui sont à la peine ». De se « méfier des recettes toutes faites ». Pour lui la « politique nous impose une éthique de la responsabilité plus encore que de la conviction. La morale de la politique n’est pas dans la bonne conscience mais elle est d’abord dans le cas de conscience ».

Alors, que voulons-nous ? Que faisons-nous ensemble ? Henri Guaino a une conviction chevillée au corps : « Nous sommes ensemble à la recherche d’un nouvel humanisme. Et qu’est que l’humanisme sans le souci de l’humain », interroge encore celui qui « prend tout ce qui est bien et beau pour la France ».


Un optimisme qu’il partage avec Pierre Méhaignerie. Comme il partage avec toute l’UMP la fierté de ce que Nicolas Sarkozy a accompli tant pour la France, les Français que pour la civilisation.

Repost 0
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 19:51

Le racisme qui consiste à voir en l'autre un être inférieur, un élément perturbateur d'une société qui serait saine, à détester l'autre pour ce qu'il est ...est haissable.

Non, il n'existe pas des surhommes, des sous hommes mais simplement des hommes de toutes couleurs, de toutes origines...et seuls  des abrutis qui sont au delà du réel, du moins de la réalité politique peuvent encore se complaire dans de tels délires.

Bref, aucune tolérance pour tout ce qui pourrait approcher de près ou de loin de telles inepties pour nazillons décérébrés!

 

Non, il n'existe pas non plus d'éléments perturbateurs dont il faudrait se débarasser pour conserver une société qui devrait demeurer saine . Nous savons ou de tels délires menèrent et les ravages que la conception d'une société pure peuvent faire.

Il relève de l'évidence que de telles idéologies sont à l'opposé du modèle de société , voire de civilisation que nous défendons.

 

La haine de l'autre nous est aussi totalement étrangère. Loin des caricatures, l'UMP regroupe justement des gens qui prône le rassemblement, l'ouverture, le respect.

 

Dès lors, nous pouvons aborder tout à fait sereinement les questions de société car nous sommes irréprochables.

 

Et nous devons le rester.

Alors, les remarques débiles sur les origines corréennes d'un adversaire , on peut les éviter!

Cette remarque n'est pas raciste. Pas plus que celles de ces bobos de gauche ou d'extrème droite qui insistent sur les origines hongroises de N Sarkozy...

Pas raciste mais blessante, stupide¨et inutile, surtout venat d'un responsable politique qui sait que toutes les petites phrases, les petits mots seront repris par des médias en chasse et des adversaires qui s'en saisiront.

 

Cette introduction faite, passons à l'immigration.

Vouloir réguler l'immigration, fixer des règles et améliorer l'intégration sur la base de nos valeurs républicaines est le meilleur moyen de lutter contre le racisme qui nait de l'exaspération des gens fàce à la méconnaissance de l'autre, aux provocation communautaristes et aux conséquences de la crise ...

C'est la droite qui , par sa fermeté à défendre les valeurs républicaines et laiques est le meilleur rempart contre le racisme , alors que la gauche par sa bétise crasse le favorise en tenant des discours lénifiant .

Oui, il faut réguler l'immigration, défendre nos valeurs, être intransigeant sur le respect dus aux personnes qui se trouvent en FRANCE et sur le respect des Lois françaises. Et oui, on peut êtr eamené à expulser, à ne pas tout tolérer...

C'est une exigence politique évidente , politique et sociale car nous devons préserver une France républicaine.

 

C'est ainsi que les soi-disants antiracistes qui refusent les réalités pour transformer la légitime lutte antiraciste en agitation gauchiste sont des irresponsables malsains qui ne font que favoriser ceux qui tiennent des discours de rejets.

Non, l'antiracisme, comme l'écologie, le social...ne sont pas des valeurs de gauche mais universelles et nous en sommes les meilleurs défenseurs.

 

Idem sur ce racisme particulier qu'est l'antisémitisme et qui sera toujours la marque d'uen société malade. Nous savons tous que les juifs sont depuis toujours en butte aux empires du crime de l'Assyrie antique aux dictatures nazies et soviétiques.

Nous savons ce que fut la politique d'extermination nazie.

Raison de plus pour dénoncer à quel point il est ignoble de comparer les renvois d'immigrés,  de roms selon nos lois républicianes avec les meurtres nazis. Le seul résultat est de relativiser, de banaliser le nazisme .

Ainsi, la gauche bien pensante et idéologique contribue à favoriser les discours révisionnistes qui visent à justement banaliser le nazisme qui devient une dictature"banale".

Mais il appartient aussi aux juifs de refuser les discours qui ne peuvent qu'alimenter des rejets.

Je pense à une prise de position de certains juifs qui en prenant publiquement position pour DSK comme des noirs prirent position pour N Diallo simplement parce qu'elle est noire, offrent des tribunes inespérées aux racistes qui laissent entendre, à tort évidemment mais les extrémistes savent se servir des amalgames, que tous....ce qui est évidemment faux.

 

 

Nous nous voulons simplement une société apaisée, ouverte et respectueuse de la Loi républicaine..

 

 

 

 

 

Repost 0
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 19:49

Le Syndicat national des policiers municipaux (SNPM-CFTC) s'est insurgé aujourd'hui contre des propositions du député Jean-Jacques Urvoas, le M. sécurité du Parti socialiste, qui prône le retrait de leur uniforme et leur désarmement.

Le président du syndicat Frédéric Foncel "s'indigne" dans un communiqué "du mépris affiché par M. Urvoas" pour les missions des policiers municipaux, dans un livre intitulé "11 propositions chocs pour rétablir la sécurité" (Fayard).

Le secrétaire national à la sécurité du PS Jean-Jacques Urvoas "propose tout simplement de désarmer les policiers municipaux" et "il veut même retirer le droit des policiers municipaux de porter l'uniforme", relève le syndicat.

"Ce dédain pour les policiers municipaux de France, 3ème force de sécurité de notre pays, va jusqu'à interdire l'appellation même de police municipale", critique Frédéric Foncel.

"C’est ignorer les réalités du terrain, et tout cela dans une société de plus en plus violente", ajoute-t-il en invitant le député du Finistère à faire "un stage de découverte" dans une police municipale.

Environ 3.500 maires se sont dotés de forces de polices municipales de tailles très diverses (en moyenne 11 agents).

Environ 40% des 20.000 policiers municipaux français sont armés. Ils ne mènent pas d'enquêtes à l'instar des policiers nationaux, mais leurs missions sur le terrain peuvent aller du constat de simples infractions à des interventions dangereuses imprévues.

Repost 0
Published by ERIC BITBOL - dans GAUCHE IDEOLOGIQUE
commenter cet article
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 19:37

A Montebourg aura sauvé l'honneur d'un PS en perdition et totalement disqualifié au plan moral depuis qu'Aubry est à sa tête.

Donc, alors que Guerini est prié de ne pas polluer la campagne du PS et de se faire oublier quelques temps en se mettant en congé....

Hypocrisie, affolement et mensonges d'un politburo en pleine crise mitterandienne!!!

Repost 0
Published by ERIC BITBOL - dans GAUCHE IDEOLOGIQUE
commenter cet article
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 19:34

J'avais écris un article ou je soulignais l'indécence à vouloir organiser une fête pour le retour de DSK . La fête serait annulée et c'est très bien !

Enfin, il faut croire que les municipalités socialistes qui manquent d'argent ....en ont assez pour faire la fête!

Repost 0
Published by ERIC BITBOL - dans GAUCHE BIEN PENSANTE
commenter cet article
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 19:28

On se croirait revenu à l'époque de Mitterrand parce que là, on frôle l'overdose .

Aubry, c'est une catastrophe pour la FRANCE mais aussi pour les médias. Pensez vous! Elle est si nulle qu'elle est en train de supprimer l'intérêt de la fameuse primaire...

Alors, les journalistes...tentent dela relancer mais , elle , ce n'est plus un éléphant, c'est carrémentr un mamouth alors, plus elle parle et plus elle s'enfonce à force de mensonges, d'hypocrisies et d'attaques débiles et outrancières.

 

Repost 0
Published by ERIC BITBOL - dans GAUCHE IDEOLOGIQUE
commenter cet article
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 19:25

Je vous invite à participer à une réunion sous forme de débat sur la sécurité qui aura lieu le vendredi 9 septembre 2011 à partir de 19h30 , salle Jean Hallais - Place Matteotti à Champs sur Marne

 
Cette réunion est organisée par nos amis de Vivre Mieux à Champs.
 
L'UMP , aux côtés des autres partis de la liste OUI,  s'associe naturellement et activement  à la réussite de cette réunion et nous avons le plaisir de vous informer de la présence de plusieurs personnalités dont Bruno BESCHIZZA, ancien syndicaliste policier , Conseiller régional, Secrétaire national de l'UMP .
 
Repost 0
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 05:58

Je me souviens de mes années de lycée à Fontenay sous Bois ou nos professeurs, largement communistes à l'époque, nous expliquaient en cours d'histoire...les bienfaits du paradis qu'était l'URSS et évidemment l'nfer qu'étaitent  la FRANCE, les USA...

On connait la suite mais ces éducateurs politiques n'hésitaient pas à distiller du poison idéologique en cours, à la sortie du lycée...sur des adolescents encore malléables malgré un esprit critique heureusement dévéloppé chez certains.

 

Je vois , aujourd'hui, que les professeurs, communistes encore pour certains , socialo- gaucho..., pour d'autres considèrent que l'école devrait demeurer un lieu de propagande de leurs idées ...car il s'agit de formater des futurs "bouveaux hommes" élevés à la mode des petits catéchismes du pafait "citoyen indigné bien pensant révolutionnaire intermondialiste....."et parfaitement manipulables .

Bien évidemment, il faut remettre en cause la culture, l'enseignement..."petit bourgeois, réactionnaire " et imposer la contre -culture...

 

Alors aujourd'hui. ce petit monde attaque des députés de la majorité qui  s'insurgent sur la présentation de l'orientation sexuelle dans des livres scolaires.

 

Parce que si les idéologues peuivent s'exprimer, les autres - c'est à la droite - doit se taire.

 

Au cas présent, il est normal que les députés de Droite qui représentent la majorité de la population  s'expriment. Les autres aussi !

 

Que des questions et des réponses nouvelles apparaissent , pourquoi pas. Les députés de la Droite populaire ne détiennent pas plus que les autres, une vérité , la vérité.

Il est toutefois légitime qu'ils fassent part de leurs convictions et attirent l'attention sur les dangers de présentation simplistes, biaisées et orientées.

Il est normal qu'ils affirment leurs convictions qui sont celles d'une immense partie de la population.

 

Et bien entendu, nos petits idéologues seront contre l'introduction de règles de morale - quelle horreur pour les descendants des tenants de l'interdit d'interdire" _ et d'apprendre La Marseillaise à l'école.

Par contre, l'internationale....

 

 

 

 

Repost 0
Published by ERIC BITBOL - dans GAUCHE IDEOLOGIQUE
commenter cet article
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 05:21

Les argumentaires sont en ligne et accessibles librement sur le site de l'UMP

 
Repost 0
Published by ERIC BITBOL - dans VIE DE L UMP
commenter cet article